CfdtHumaine1Le 6 décembre, vous avez été 4500 à voter pour les candidats de la CFDT aux élections professionnelles et nous vous en remercions. Grâce à vous, la CFDT reste première dans le Morbihan.

En participant au vote vous avez  manifesté votre volonté de ne pas vous laisser gagner par le découragement ou l’indifférence.
Vous avez également choisi de ne pas laisser les autres décider à votre place de
VOS conditions de travail.

 

En choisissant la CFDT, vous avez marqué votre confiance :

  • confiance dans l’engagement de vos collègues à porter vos revendications, à lutter contre les discriminations et à négocier des solutions concrètes à vos problèmes et des améliorations profitables à tous.
  • confiance aussi dans une organisation syndicale qui, dans les petites collectivités comme dans les agglomérations du département s’engage pour des solutions innovantes et ainsi mieux travailler ensemble au service du public.

Votre vote nous oblige et nous ferons en sorte, durant ces quatre prochaines années, de répondre à votre attente d’un syndicalisme qui  est à votre écoute pour rester en phase avec vos demandes.

CARTE SYNDICALE-2019Des élus à votre écoute

Nos élu(e)s s’engagent à élaborer avec vous et sans clientélisme, des solutions réalistes qu’ils défendront auprès de l’administration.

Mais leur pertinence sera aussi le fruit de votre engagement à leurs côtés, car il ne suffit pas de désigner ses représentants et se désintéresser ensuite de l’élaboration des revendications qu’ils porteront en votre nom !

 

Mieux encore, en vous syndiquant vous serez à même de prendre votre part à la dynamique que votre vote a contribué à créer.

Les services publics sont le patrimoine de ceux qui n’en disposent pas, et ensemble, fonctionnaires et contractuels, Nous constituons une richesse pour les citoyens !

« Le syndicat CFDT du Morbihan conduit depuis 5 ans une démarche volontariste pour lutter contre la souffrance au travail et développer le bonheur au sein des collectivités. »

morbihan_bonheur.travail-320x213Surpris ?

Et si c’est la lettre du Cadre qui le dit dans sa rubrique E=MC² (expertise, management, collectivités)

http://www.lettreducadre.fr/17420/linterco-56-en-pointe-pour-promouvoir-le-bonheur-au-travail/

Prôner le bonheur au travail. Telle est l’une des missions que s’est données le Syndicat CFDT Interco du Morbihan (56) qui défend les intérêts individuels et collectifs des 20 000 agents qui assurent les missions de service public local dans le département.

« Au sein des collectivités territoriales, nous sommes actuellement le premier syndicat avec 40 % des votes obtenus aux élections professionnelles de 2014. Nous comptons plus de 400 élus du personnel, 48 sections syndicales d’administration et plus d’un millier d’adhérents issus de toutes les catégories, explique Jacky Meslin, secrétaire général de l’Interco 56.

Nous comptons par exemple 10 % de cadres. Nos adhérents travaillent dans l’ensemble des secteurs professionnels (administratif, technique, culturel, animation, social…), dans les petites et les grandes collectivités ».

Une « alerte sociale et statutaire » Continuer la lecture

justice-10-e1536672221948-310x209Aider les agents publics victimes d’altération de leur état de santé mentale en raison de conditions de travail inadaptées est très complexe. Adhérer à une organisation syndicale permet de bénéficier d’un soutien important dans ce contexte dégradé, d’augmenter les chances de faire respecter le droit à un travail décent et de rappeler aux élus locaux leur responsabilité d’employeur.

Découvrez la tribune du secrétaire général parue dans la Gazette des communes du 17 septembre :logo-gazette-248x72

http://www.lagazettedescommunes.com/580774/plaidoyer-pour-que-cessent-les-souffrances-des-agents-publics/

logoLe vendredi 19 octobre, le syndicat CFDT Interco du Morbihan organise un important évènement pour changer notre vision du monde du travail. Durant toute la journée, près de 300 militants travailleront à la construction du service public de demain au travers de conditions de travail de qualité pour les agents et d’outils efficaces pour satisfaire les attentes des habitants et l’attractivité des territoires.

En clôafterworkture de la journée, les agents du service public qui veulent changer les choses sont conviés à un « afterwork » pour refaire le monde autour d’un apéro. Les discussions seront animées par des responsables syndicaux et les partenaires de l’évènement qui attendent les contributions innovantes de ceux qui font le service public au quotidien : vous !

ConférencesEn soirée, trois innovateurs présenteront leur initiative :

  • Stéphane Bourbier, fondateur de l’application Ourcompany  qui mesure le bien-être au travail
  • Clément Saint-Olive, co-fondateur d’Alenvi, qui a révolutionné l’aide à domicile en mesurant l’impact social positif de bonnes conditions de travail et d’emploi des auxiliaires de vie
  • Sandrine Berthier, cheffe d’entreprise et habitante du quartier prioritaire de Menimur pour lequel elle porte le projet de candidature à l’expérimentation « territoire zéro chômeur longue durée »

 

=> Vendredi 19 octobre – Palais des congrès – Vannes

20181019-PARTENAIRES

OurCompany_Logotype_vertical_RVBEn mai 2017, la société Our Company a créé une application qui encourage les personnels à s’exprimer et à participer quotidiennement à l’évaluation de leur bien-être dans leur administration. Des indicateurs et une personnalisation permettent aux responsables RH de suivre l’impact des évolutions sur le bien-être et donc sur l’efficience au travail des collaborateurs et, ainsi, d’envisager des améliorations rapides et positives.

Le syndicat CFDT Interco du Morbihan et la start-up Our Company ont cosigné le courrier à l’intention des responsables de plus de 300 collectivités et établissement publics du Morbihan afin de les inciter à utiliser cet outil innovant.

=> Lisez le courrier CFDT/Our Company

=> Télécharger l’application sur appstore ou google play

Capture2

LORIENT :

Pique-nique 12h30 Grand théâtreth-670x670-mobilisation_22_mai_590x305.jpg

Manifestation: 14h30 Place de la Mairie

 

VANNES :

Pique-nique 12h30 Port

Manifestation: 14h30 La Rabine

 

Belle-île : 11h Le Palais- Le port

Face à un gouvernement qui refuse pour l’heure de sortir de sa seule vision budgétaire de la transformation de l’action publique, la CFDT appelle à faire grève et à manifester le mardi 22 mai  pour faire entendre ses revendications !

Télécharger :

En savoir plus :

Pourquoi la CFDT se joint à la mobilisation du 22 mai

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/29214508_1630055683781863_9120339924657111040_o.jpg?oh=e2bbb16cf591ede4fc5fe7b469d10013&oe=5B2DB247Malgré la météo et surtout la difficulté que constitue l’exercice du droit de grève pour les professionnels en tension de la dépendance vieillesse : ce jour restera dans l’histoire sociale comme une mobilisation de grande ampleur !
La journée du 30 janvier avait déjà constitué la plus importante mobilisation jamais vue du secteur. « Dans l’ensemble des Ehpad, tous secteurs confondus, le taux de participation (nombre de grévistes déclarés) de l’ensemble des personnels est de 10,3% et le taux de mobilisation (nombre de grévistes déclarés et de personnels assignés) est de 31,8% », selon un communiqué ministériel.
Pari réussi donc pour ce 15 mars 2018 car non seulement plus d’un milliers de personnes a participé aux cortèges de Lorient (500 manifestants) et de Vannes (700)…

© Ouest-France

Photo Stéphanie Le Bail © Le Télégramme

mais de nombreux débrayages ont aussi été organisés localement :

SONY DSC

  • à Allaire – Les Ajoncs d’Or (60taine de personnes)
  • à Languidic – Le Marégo (10zaine de personnes)
 © Les Infos du Pays Gallo
  • à Malestroit EHPAD (40taine de personnes)
 © Le Télégramme

Photo Muriel Devaux © Le Télégramme
  • à Elven La Chaumière ( une 30taine de personnes représentant 94% de grévistes)

Photo Soisick Boulch © Le Télégramme
  • à Belle-Île-en-MerLa Vigne (une 40taine de personnes)

© Le Télégramme

 

© Le Télégramme

 

© Le Télégramme

  • à Gourin Menez Du (une 20taine de personnes)
La Ministre ne pourra pas se permettre d’une nouvelle non-réponse face à cette mobilisation inédite…

Archives